Une page se tourne…

Posted in Humeur by

Les études sont terminées.. Tel un slogan, je prône haut et fort cette phrase. Les études sont terminées certe, mais j’ai également eu une belle surprise en terminant sur une douce moyenne. Ce qui est marrant si je peux dire, c’est que je n’ai jamais eu des notes de folie à partir du collège bon la vie à faite que, mes blessures ont faites que.. Mais depuis les études supérieures, je vois mes notes en hausse au fur et à mesure des années. Même s’il faut le savoir, les notes ne font pas tout c’est surtout l’expérience qui est le plus important aujourd’hui. 

une-page-se-tourne-tatianaglitterkey

Du coup, en master 1 j‘avais eu 12 et quelques de moyenne sur l’année et au niveau de la partie pro la mention bien (on tape tous dans les mains clap clap clap) et en master 2, je me surpasse en terminant avec une moyenne générale de 15/20. Une vocation, vous dites ?! Oui, je pense avoir trouvé ma vocation en faisant des études de communication et d’évènementiel. Mais le plus difficile est de trouver du travail et de savoir vraiment la spécialité qui me correspond le mieux.

Revenons un peu à mon parcours, après un bac technologique en STG option mercatique que j’ai eu la 2ème année, je me suis dit pourquoi pas la communication. Je n’ai jamais vraiment eu de chance dans les études. Je n’ai pas eu le bac du premier coup, car la première année, j’ai été aux rattrapages et j’ai terminé avec 9,99 de moyenne générale et non 10/20 vous imaginez la crise de nerfs pour 0,1 point… Enfin bon, j’ai donc refait une année avec de meilleures notes et surtout, je ne me suis pas fait saquer aux oraux, car c’est mon point fort, mais dès que l’on tombe sur un jury qui vous a dans le nez et bah c‘est foutu et ce n’est pas la première fois que cela m’arrivera ! Année suivante, j’ai mon bac avec presqu’une mention assez-bien, mais la mention importait peu.

J’ai déménagé entre-temps et me suis retrouvé à étudier dans la capitale. Nouvelle vie si l’on peut dire, mes années de BTS ne furent pas glorieuses, la seule bonne chose qui me soit arrivée, c’est de rencontrer mon copain. Sinon, j’étais vraiment contente d’en finir. Et je vous le donne en 1 000, je n’ai pas eu le BTS la première année et oui… Malheureusement, j’ai repassé en candidat libre les matières foirées et je l’ai eu. Pendant cette année, j’ai pu passer en licence où j’ai obtenu de bonnes notes, mais pas eu la soutenance et les ennuies recommence ! J’ai dû donc repassé l’année suivante juste ma soutenance avec 13,5 de moyenne sur l’année imaginez ma rage! En plus, cette année-là, j’avais perdu un être cher à mon cœur. Cela m’a permis de travailler pour le salon du livre de paris, une de mes meilleures expériences franchement et payé pour une fois ahahah convenablement. Et depuis le master, c’est du one shot youhouuuuuu! Tout ça pour vous dire qu’il ne faut jamais abandonner quand on est persuadé que c’est sa voie.

Les mentalités des personnes en master ( je pense que les écoles y sont pour beaucoup), me convenaient plus que celle choisie auparavant. Pour ceux qui aiment la communication, je vous recommande vraiment le CESACOM. Cette école est vraiment difficile niveau rythme, on a plus de vie, mais vraiment, on y apprend beaucoup!!! C’est l’année qui m’a appris le professionnalisme de la communication en alternance en plus.

Une page se tourne en tout cas, maintenant, c’est la recherche d’emploi qui va être la plus difficile. Mais je suis contente et fière de moi, j’ai eu des moments difficiles, j’ai voulu abandonner, mais au final, j’y suis arrivée grâce à ma bonne étoile qui veille sur moi depuis mes 10 ans et demi.

une-page-se-tourne-tatianaglitterkey1

En attendant pas de déprime, il est l’heure de faire la fête plutôt!!!

décembre 7, 2016
/
Previous Post Next Post

Leave a Reply

You may also like